Permis de Travail

Permis de travail temporaire

Le Canada est l’une des principales destinations pour les ressortissants étrangers qui cherchent un emploi en raison des salaires élevés, d’un haut niveau de sécurité au travail et de la qualité de vie. Les permis de travail sont délivrés dans le cadre du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Le Programme des travailleurs étrangers temporaires a été mis en place afin de répondre aux besoins des employeurs canadiens dans les métiers et les régions où les pénuries de main-d’œuvre sont élevées.

Ce programme est composé de quatre volets :

  • Travailleurs hautement qualifiés
  • Travailleurs peu qualifiés
  • Programme des travailleurs agricoles saisonniers
  • Programme d’aide aux aidants naturels

Pour obtenir un permis de travail canadien, un ressortissant étranger doit avoir une offre d’emploi approuvée.

Pour éviter que des ressortissants étrangers prennent des emplois pour lesquels des citoyens canadiens ou des résidents permanents sont qualifiés et disponibles, l’IRCC travaille avec le ministère de l’Emploi et du Développement social Canada (EDSC). Cela signifie que les employeurs canadiens doivent présenter une demande d’étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) qui est examinée à la fois par l’IRCC et le EDSC.

Il existe des permis de travail exemptés de l’EIMT qui s’appliquent à certains ressortissants étrangers dans le cadre de différents programmes.

Permis de travail exempt d’EIMT :

Programme de mobilité internationale (PMI)

  • Permis de travail exempts d’EIMT
  • Permis de travail de l’ALENA
  • Transferts intrasociétés
  • Accord de libre-échange Canada-Colombie
  • Accord de libre-échange Canada-Chili
  • Permis de travail de l’AECG

*Il est important de noter que vous aurez besoin d’une offre d’emploi ou d’un contrat d’employé pour être admissible.

Certains permis de travail canadiens permettent au travailleur étranger d’être accompagné de son conjoint et de ses enfants pendant qu’il travaille au Canada.

Permis de travail postdiplôme (PPTPD)

Un PPTPD est accordé aux étudiants qui obtiennent leur diplôme d’un établissement d’enseignement désigné (EED). Les conditions de ce permis de travail sont liées à la durée du programme d’étude. Ce permis est classé comme un permis de travail ouvert, ce qui signifie que le ressortissant étranger qui détient un PPTPD est autorisé à travailler pour n’importe quel employeur, et pour le nombre d’heures souhaité (temps complet ou partiel). Contrairement aux permis de travail fermé décrits ci-dessus qui sont liés à un employeur canadien particulier. Cela qui signifie que l’employé ne serait pas en mesure de changer d’employeur à moins d’obtenir une nouvelle offre d’emploi, un EIMT et un permis de travail.

Vous pourriez être admissible à un visa de vacances-travail qui vous permet de vivre et de travailler au Canada pendant un certain temps si vous remplissez les conditions.

Que peut faire Immigration Gentium pour vous ?

Un fois que vous avez une offre d’emploi validé d’un employeur canadien ou une fois que vous avez terminé un programme d’étude d’un EED, nous pouvons traiter votre permis de travail.

Nous travaillons avec vous pour atteindre VOS objectifs. Qu’il s’agisse d’acquérir de l’expérience canadienne avant de retourner dans votre pays d’origine ou de faire du Canada votre domicile permanent, nous sommes ici pour vous guider et vous aider tout au long du processus.

IMPORTANT : En aucun cas un employeur, un avocat/consultant en immigration, un recruteur international ou tout autre facilitateur devrait vous facturer pour une offre d’emploi ou un entretien d’embauche ! Lorsqu’un employeur canadien décide d’embaucher un travailleur étranger, il doit assumer la totalité ou la majeure partie des coûts. Le ressortissant étranger est parfois responsable des frais pour son de permis de travail et autres frais de déplacement. Il n’y a jamais de frais pour obtenir un entretien d’embauche.